Les bons reflexes en cas de piqûres d’insectes

Lorsque le Printemps arrive, suivi de près par l’Été les insectes recommencent à sortir. Ils s’imiscent dans votre maison, votre jardin, lors de votre pique-nique ou encore pendant votre sommeil. Moustique, abeille, guêpe, frelon etc… peuvent mener la vie dure à certaines personnes en les piquant. Comment soigner une piqûre ? Comment la rendre plus supportable ou mieux encore comment prévenir ?

Les piqûres d’insectes, des blessures douloureuses.

Les piqûres de guêpes et de frelons sont les plus dangereuses et les plus communes. Bien que les abeilles et les bourdons disposent d’un dard leur piqûre est plus rare. Ces insectes font partis de la famille des hyménoptères. Cette famille d’insecte est la plus répandue à la surface du globe et de ce fait l’allergie aux venins d’hyménoptères est la plus connue. Cette allergie concerne à peu près 3% de la population mondiale. Il est absolument vital, en cas de réaction allergique et de choc anaphylactique de contacter les secours, SAMU (15) ou les pompiers (18).

Mais en règle générale ces piqûres ne mettent pas la vie des personnes en danger. Cependant elles provoquent des douleurs pouvant être plus ou moins fortes selon le métabolisme des victimes.

Que faire en cas de piqûres d’insectes ?

Les piqûres d’hyménoptères

Lorsque vous vous faites piquer ou qu’un proche se fait piquer nous vous invitons à suivre les démarches suivantes :

  • Retirez le dard de l’insecte à l’aide d’une pince à épiler propre. Vous pouvez la stériliser vous même grâce à certains produit ou de l’eau bouillante.
  • Utilisez un Aspivenin si vous en possédez un. Il s’agit d’un dispositif médical miniature, transportable dans un sac à main ou une trousse de secours. Son rôle est d’aspirer le venin issue des piqûres.
  • Appliquez un antiseptique et de la pommade
Attention, s’il s’agit d’une piqûre au niveau des yeux, de la bouche ou de la gorge (intérieur comme extérieur) contactez immédiatement les secours. Ces piqûres peuvent être très graves, provoquant des œdèmes qui vont alors empêcher le patient de respirer. 

Les piqûres de moustiques

Plus bégnine que les piqûres d’hyménoptères, l’oeuvre des moustiques est plus dérangeante que douloureuse. Néanmoins nous allons vous prodiguer quelques conseils pour atténuer les démangeaisons.

  • Avant de vouloir soulager les démangeaisons, désinfectez l’endroit du crime commis par l’insecte. Eau savonneuse et antiseptique vous permettront d’éviter une infection suite à un grattage intensif. Nos ongles peuvent être porteur de bactéries. Surtout, évitez de vous gratter. (Oui ce n’est pas toujours évident…)
  • Appliquez un traitement apaisant comme de l’huile essentielle, quelques gouttes suffisent à vous faire sentir mieux.
  • Vous pouvez apposer une compresse de glace ou une compresse d’eau chaude. L’effet est toutefois très court.
  • Si vous en possédez un, n’hésitez pas à utiliser un appareil soulageant les piqûres d’insectes. Il s’agit d’une mini plaque chauffante en céramique. La chaleur produite par cette plaque accélère la cicatrisation tout en prévenant les démangeaisons et les gonflements. 

le BR60 de la marque Beurer.

 

Mieux vaut prévenir que guérir des piqûres.

  • Munissez vous de répulsifs à insectes, une myriade de ces produits sont disponibles en pharmacie. Appliquez en sur votre peau ou au contour des fenêtres de votre domicile.
  • Vous pouvez également vous enduire d’huiles essentielles (citronnelle, etc). Les insectes n’aiment pas l’odeur et vont vous éviter.
  • Evitez de marcher pieds nus sur l’herbe, ou même en chaussette.
  • Evitez d’avoir des produits sucrés à proximité ou sur vous. Les insectes raffolent du sucre, notamment des sirops et des glaces en cornet.

Catégorie(s) : Actualités